Air Madagascar
J'avais déjà pris cette compagnie l'an dernier pour mes vacances. J'avais toujours entendu qu'il fallait s'attendre à des retards. Etonnamment, on est parti à l'heure, on a atterri à l'heure. Pourtant il y a bien eu le petit couac qui fait tout le charme d'Air Mad ! 
Il faut savoir qu'ils s'équipent avec des avions d'autres compagnies, soit qu'ils louent, soit qu'ils rachètent d'occasion il me semble. J'étais dans un ancien Airbus d'Air France, il restait encore les écrans aux couleurs de la compagnie (l'an dernier, c'était tout l'intérieur de l'avion qui était d'Air France, seule la coque extérieure portait les couleurs d'Air Madagascar). La vision de cet écran fait mon bonheur, je sais qu'il y a une bonne bibliothèque de films. Je sélectionne mon film parmi les dernières sorties (j'avais déjà défini un super programme en cas d'insomnie) : Looper pour commencer. Message d'erreur, il y aurait déjà une diffusion en cours, si on sélectionne ce programme en cours c'est un écran noir. Moi qui ai du mal à dormir en avion, je me retrouve à n'avoir pour seul programme : la situation de vol avec les données d'altitude, de température extérieure et la carte avec la petite ligne bleue pour voir le trajet déjà effectué. On s'en lasse vite tout de même, parce qu'au niveau du sud de l'Italie j'avais l'impression qu'on n'avançait plus... J'ai donc essayé de dormir.

Atterrissage à 7h30
Il est 6h30 en France et je sors de l'avion, le soleil aveugle déjà et enfin je trouve une température correcte. On nous a annoncé 17°C au sol, mais les températures montent vite à cette heure là.
Ce qui fait plaisir avec un visa pour entrer, c'est que la file d'attente est beaucoup moins longue. Mes bagages sont là, je passe le contrôle de douane sans encombre. A vrai dire je suis très chargée, j'explique au douanier que je viens m'installer et travailler ici, il me demande où, je lui réponds le nom de mon entreprise, il a l'air de bien connaître et me dit avec un sourire de passer sans même ouvrir un bagage ! 

Il va falloir s'installer
Pour l'instant, je vis avec mon chéri chez sa mère. Il a fait quelques visites de logements mais rien de bien concluant. On cherche dans une zone assez précise, ce qui donne un peu moins de choix, mais beaucoup de surprises. Aujourd'hui, j'ai visité quelques maisons avec lui et j'ai eu droit à des échantillons assez improbables.
- La maison pas finie du tout : tout est normal, la propriétaire nous fait visiter une maison bâtie mais sans aucune finition. Les fils dénudés sortent des murs, il y a encore des gravas et du matériel dans les différentes pièces. On dit qu'on cherche quelque chose où on peut s'installer dans les jours à venir, elle nous assure que si on le prend les travaux seront finis dans une semaine. On sourit gentiment, ce ne sera pas ici.
- La maison presque finie : celle-ci doit être bâtie depuis longtemps, mais tout a été rénové à l'intérieur. Il y a encore les stickers de protection sur les fenêtres, comme ça à première vue ça ne nous convient pas, et puis on arrive dans une cuisine rose layette avec un magnifique fil électrique qui la traverse en diagonale. Là aussi, la propriétaire nous dit que si on le prend elle fait terminer les finitions en une journée. Même Valérie Damidot ne terminerait pas en un jour...
- La maison qu'on partage avec les propriétaires : oui, la maison semble trop grande pour eux, une partie est à eux et l'autre est à louer. Deux portes sont fermées à clé pour séparer les deux parties. Ça donne une configuration bizarre où on ne doit jamais se sentir vraiment seul. On nous montre les photos d'une autre petite maison dans le quartier qui nous intéresse, ça avait l'air bien jusqu'à ce qu'on découvre que pour accéder à la chambre à l'étage il faut monter un escalier en colimaçon qui se situe à l'extérieur, ça doit être génial en période de pluie où si on a un grand besoin d'aller aux toilettes en pleine nuit (oui la salle de bain est en bas).


Voilà pour mes premières aventures. Comme je n'ai pas encore un accès facile à internet, je ne posterai pas encore régulièrement ces prochains jours.

Bon week end !