A l'occasion du week end de la Toussaint, nous somme allés au centre de Madagascar, une sorte de Massif Central puisque c'est aussi une région volcanique. Sur la route, on aperçoit au loin se dessiner, au fur et à mesure qu'on s'approche d'Ampefy, les courbes bien spécifiques des volcans (éteints, mais certains disent qu'ils sont seulement endormis et gronderont quand le Piton de la Fournaise se reposera, mais c'est une info à vérifier).

Lors de mon premier séjour dans la grande Île fin 2010, nous avions déjà passé une journée aux alentours d'Ampefy en visitant les trois points phares : le lac Itasy et son îlot de la Vierge, les geysers puis les chutes de la Lily. Cette fois-ci, nous avons profité d'un domaine boisé et calme, à Soavinandriana, où Christos, un grec né à Madagascar et au sacré caractère, fait maison d'hôtes dans son immense domaine. 

On y est vraiment au calme et son domaine est assez grand pour faire de belles balades à pied et profiter du paysage particulier qu'offre la vallée volcanique. Le petit plus est sa cuisine, il nous a régalé de bons plats grecs durant ces quelques jours. On partage une grande table taillée dans un énorme tronc avec le maître de maison et ses autres hôtes (il peut accueillir au total 14 personnes, plus ceux qui viennent spécialement pour manger). L'ambiance est décontractée et conviviale. Christos a en sa possession un disque dur rempli de vidéos musicales dont tout un tas de trésor du rock, on s'est régalé le soir. Il a aussi tout un tas d'histoires invraisemblables à raconter, si vous avez l'occasion d'y aller, vous ne vous ennuierez pas ! 

Nous sommes arrivés assez tard vendredi à cause des embouteillages pour sortir de Tana. Mais dès l'après midi nous sommes partis nous promener au hasard dans le domaine, profitant d'un air frais sans pollution ! Samedi matin, notre ballade nous a amené près d'un étang où poussent des papyrus, puis en hauteur pour découvrir le paysage environnant. L'après-midi, nous sommes restés à l'abris à cause d'un bel orage ! Dimanche était le jour du départ. Nous nous sommes tout de même arrêtés aux chutes de la Lily pour une dernière promenade. Pour moi c'est la moins agréable de toutes car on n'est même pas sorti de la voiture qu'une vingtaine d'enfants vient crier leurs noms dans nos oreilles pour qu'on leur achète de petites pierres volcaniques taillées et décorées au retour de la ballade. L'un d'eux s'impose guide pour nous montrer le chemin pour rejoindre la cascade (il n'y a qu'un chemin, difficile de se tromper, et qui dit guide dit pourboire...) Le lieu est assez fréquenté. Il parait qu'il y a un chemin pour rejoindre une deuxième cascade, là le guide semble utile, mais c'est assez loin. Comme nous ne voulions pas être pris de nouveau dans les embouteillages au retour nous ne nous sommes pas éternisés sur le lieu (à l'aller on a mis plus de 2h pour traverser la ville, juste insupportable...). Je n'aurais pas acheté de pierre en souvenir, je l'ai déjà fait il y a deux ans et je ne compte pas me lancer dans une collection...

Bien sûr, je vous ai préparé un petit album (cliquez ici)

AMPEFY-27