Vendredi 20 juin, remise du Prix du Public des 9èmes Rencontres du Film Court de Madagascar. Et qui est l'heureux lauréat ? Ouiiii c'est Ando avec son film Ody Vy. Voilà une belle récompense après un an de travail, des mois de préparation, des week-ends de tournage, des nuits blanches pour le montage... Toute l'équipe peut être fière d'elle car le prix du public signifie que le film a accompli son but. Plaire à un jury c'est une chose, c'est un peu comme passer un examen, il faut répondre à certains critères... Mais le public c'est bien pour lui qu'on fait un film et s'il dit qu'il a aimé, on ne peut pas être plus heureux !
En parlant d'heureux, voici Ando avec sa belle tête de vainqueur :

ANDO

(Photo Kelly, source Midi Madagascar, voir l'article ici)

 

La neuvième édition des RFC a eu lieu le mois dernier. J'ai assisté à la projection du film et je dois avouer qu'il a été très applaudi. La sélection était très bonne et quelques autres films ressortaient nettement.
J'avais mon favoris dans la catégorie animation, "The Bee" de Tojosoa ANDRIANARISON (surnommé Cid). C'est l'histoire d'une abeille un brin philosophe et hyperactive coincée derrière une fenêtre. Mais que c'est bien traité ! Avec beaucoup d'humour (il est allé au bout de son délire et ça fait plaisir de le suivre dans son délire) ! Le rythme est parfait, le traitement graphique est propre a son créateur et il donne à une histoire toute simple qu'on a tous observé des centaines de fois dans notre vie un intérêt curieusement passionnant. Bref, j'étais contente qu'il gagne le prix du meilleur film d'animation.
Dans la catégorie documentaires, j'ai été captivée par "Campus B5" de Mohamed Ali Juesse. On suit pendant une vingtaine de minutes des jeunes dans un campus universitaire à Tamatave, ville de la côte est de Madagascar. C'est juste incroyable les conditions dans lesquelles ils vivent, mais ils ne se laissent pas abattre.
Enfin, en fiction, en dehors bien sûr du film d'Ando, c'est "Madama Esther" de Luck Razanajaona qui m'a beaucoup plu et qui n'a pas laissé le jury indifférent puisqu'il a remporté le prix
bien mérité. Une histoire toute simple encore mais efficace : une grand-mère rêve d'amener son petit-fils voir la mer, mais la vie est dure, en plus elle perd son emploi. Comme elle ne veut pas gâcher ses rêves, elle accepte de prêter son terrain pour l'organisation de combats de coqs...

Donc, le prix de public !
Il n'était pas annoncé lors de la clôture du festival car toute la sélection a été diffusée sur une TV malgache, Kolo TV, les semaines suivantes et des numéros de téléphone ont été mis en place pour permettre au public de voter par SMS en plus de ceux présents lors des projections qui ont voté via bulletin. Un mois de suspense à presque oublier que le gagnant était annoncé ce vendredi. L'info a été relayée sur les réseaux sociaux quasiment instantanément et quelle fut ma surprise quand je suis allée traîner sur facebook hier midi et je vois mon chéri avec une nouvelle déco pour notre salon dans les mains !!!! Et oui c'était bien vrai, il avait gagné, j'étais très fière que son film soit récompensé. Donc le zébu d'or (qui n'est pas doré du tout) trône maintenant dans le salon.
Ce n'est que le début de vie du film car on l'inscrit maintenant dans différents festivals à travers le monde.

Et vous, vous vous dites "mais moi aussi je voudrais le voir !". Il va falloir être patient (les chanceux étant certains donnateurs qui ont participé à la collecte sur kisskissbankbank). La plupart des festivals ne sélectionnent que des films inédits et pas encore diffusés sur internet. Donc, une fois qu'il aura fait le tour du monde et qu'Ando passera à un nouveau projet, vous le verrez sûrement sur youtube. La seule vidéo que je peux vous proposer pour l'instant, c'est le clip de Rengita, son acteur et interprète de la chanson du générique. Il a été tourné dans un décors que nous avons créé pour le film et réalisé par Ando.


affiche_ODY_VY_reward