Nath à Tana

21 juin 2014

Le zébu d'or

Vendredi 20 juin, remise du Prix du Public des 9èmes Rencontres du Film Court de Madagascar. Et qui est l'heureux lauréat ? Ouiiii c'est Ando avec son film Ody Vy. Voilà une belle récompense après un an de travail, des mois de préparation, des week-ends de tournage, des nuits blanches pour le montage... Toute l'équipe peut être fière d'elle car le prix du public signifie que le film a accompli son but. Plaire à un jury c'est une chose, c'est un peu comme passer un examen, il faut répondre à certains critères... Mais le public c'est bien pour lui qu'on fait un film et s'il dit qu'il a aimé, on ne peut pas être plus heureux !
En parlant d'heureux, voici Ando avec sa belle tête de vainqueur :

ANDO

(Photo Kelly, source Midi Madagascar, voir l'article ici)

 

La neuvième édition des RFC a eu lieu le mois dernier. J'ai assisté à la projection du film et je dois avouer qu'il a été très applaudi. La sélection était très bonne et quelques autres films ressortaient nettement.
J'avais mon favoris dans la catégorie animation, "The Bee" de Tojosoa ANDRIANARISON (surnommé Cid). C'est l'histoire d'une abeille un brin philosophe et hyperactive coincée derrière une fenêtre. Mais que c'est bien traité ! Avec beaucoup d'humour (il est allé au bout de son délire et ça fait plaisir de le suivre dans son délire) ! Le rythme est parfait, le traitement graphique est propre a son créateur et il donne à une histoire toute simple qu'on a tous observé des centaines de fois dans notre vie un intérêt curieusement passionnant. Bref, j'étais contente qu'il gagne le prix du meilleur film d'animation.
Dans la catégorie documentaires, j'ai été captivée par "Campus B5" de Mohamed Ali Juesse. On suit pendant une vingtaine de minutes des jeunes dans un campus universitaire à Tamatave, ville de la côte est de Madagascar. C'est juste incroyable les conditions dans lesquelles ils vivent, mais ils ne se laissent pas abattre.
Enfin, en fiction, en dehors bien sûr du film d'Ando, c'est "Madama Esther" de Luck Razanajaona qui m'a beaucoup plu et qui n'a pas laissé le jury indifférent puisqu'il a remporté le prix
bien mérité. Une histoire toute simple encore mais efficace : une grand-mère rêve d'amener son petit-fils voir la mer, mais la vie est dure, en plus elle perd son emploi. Comme elle ne veut pas gâcher ses rêves, elle accepte de prêter son terrain pour l'organisation de combats de coqs...

Donc, le prix de public !
Il n'était pas annoncé lors de la clôture du festival car toute la sélection a été diffusée sur une TV malgache, Kolo TV, les semaines suivantes et des numéros de téléphone ont été mis en place pour permettre au public de voter par SMS en plus de ceux présents lors des projections qui ont voté via bulletin. Un mois de suspense à presque oublier que le gagnant était annoncé ce vendredi. L'info a été relayée sur les réseaux sociaux quasiment instantanément et quelle fut ma surprise quand je suis allée traîner sur facebook hier midi et je vois mon chéri avec une nouvelle déco pour notre salon dans les mains !!!! Et oui c'était bien vrai, il avait gagné, j'étais très fière que son film soit récompensé. Donc le zébu d'or (qui n'est pas doré du tout) trône maintenant dans le salon.
Ce n'est que le début de vie du film car on l'inscrit maintenant dans différents festivals à travers le monde.

Et vous, vous vous dites "mais moi aussi je voudrais le voir !". Il va falloir être patient (les chanceux étant certains donnateurs qui ont participé à la collecte sur kisskissbankbank). La plupart des festivals ne sélectionnent que des films inédits et pas encore diffusés sur internet. Donc, une fois qu'il aura fait le tour du monde et qu'Ando passera à un nouveau projet, vous le verrez sûrement sur youtube. La seule vidéo que je peux vous proposer pour l'instant, c'est le clip de Rengita, son acteur et interprète de la chanson du générique. Il a été tourné dans un décors que nous avons créé pour le film et réalisé par Ando.


affiche_ODY_VY_reward

Posté par nath-graphiste à 22:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


12 juin 2014

Ahhhh le foot !

Et oui ! Je donne des nouvelles au compte goutte et je reviens pour parler de la Coupe du Monde de Football et vous en avez marre de vivre foot depuis des semaines et de se dire qu'il y en a encore pour un mois !
(Mais si la France nous fait la surprise d'aller loin vous allez tout à coup ressentir cette envie de soutenir cette équipe sans savoir pourquoi, mais bon, c'est loin 98, faut pas rêver pour que ça se reproduise de si vite...)

Pour moi, depuis la dernière coupe du monde, cet événement rime avec "pari avec les amis pour gagner un restau aux saveurs du pays vainqueur" (j'ai gagné en 2010 hihihi).
Bref, on a fait nos pronostics, je verrai le 13 juillet pour le résultat, je n'ai jamais mangé brésilien, je suis curieuse de découvrir.

Comme vous le savez, ou vous vous doutez, l'équipe de Madagascar n'est pas sélectionnée. Ce n'est pourtant pas une raison pour que les gens boudent la coupe du monde ! On est sans doute moins matraqué médiatiquement qu'en France où tout produit de consommation se sent obligé de prendre les couleurs foot, mais on sent qu'il y a une partie de la population qui va suivre ça assidûment malgré les heures tardives de passage des matches à la télévision.

Pour l'instant, je ne sais pas vous dire si une chaîne va vraiment diffuser les matches en direct. Quelques chaînes locales sont passées en numériques sur le bouquet de Canal Sat Océan Indien récemment, et Canal Sat diffuse une pub pour un abonnement pour pouvoir suivre la coupe du monde. Certaines chaînes locales ont déjà prévues leur émission pour des débriefs sûrement passionnants tous les soirs en tout cas. Au pire, les matches passeront bien quelque part en différés.

A vrai dire, si j'aborde le sujet coupe du monde de foot, c'est parce qu'on a entendu, hier, une info assez incroyable / hilarante / désarmante (barrer la/les mentions inutiles).
La Jirama (société d'état qui distribue eau et électricité, en déficit, à la gestion très discutable) était en train de travailler sur son réseau électrique (je ne vais pas rentrer dans les détails, le pays a reçu de nouveau des aides internationales depuis la mise en place du nouveau gouvernement, un pays étranger vient faire des études pour aider la Jirama, si j'ai bien compris). Mais voilà, qui dit travailler sur le réseau, dit coupures de courant à répétition et délestages réguliers. Pensez-vous que cela soit possible durant l'événement le plus regardé au monde, si attendu tous les quatre ans ? Et bien voilà, la Jirama va faire des efforts pour éviter au maximum les coupures pendant un mois ! C'est pas beau ça ? 
Le reste de l'année ? Non, c'est pas grave si un quartier a à peine 1h de courant par jour pendant des semaines...

L'autre info que j'ai entendue concerne les chefs de Fokontany de certains quartiers (le Fokontany est une sorte de mairie de quartier). Certains d'entre eux auraient équipé leur quartier d'éméteurs ou antennes relais pour améliorer la réception de la télévision...

En bref, Madagascar se fait un petit plaisir pour regarder du foot et oublier ses problèmes pendant un mois. Reste à savoir quelle équipe est majoritairement supportée ici !

P.S. : je pense que j'aurais du parier sur l'Argentine, je sais pas, après coup, je me dis que le Brésil c'est trop attendu, chez eux, trop confiant ils vont se faire avoir, ils vont craquer avec les pressions des mouvements de grève du pays... ou pas !

Posté par nath-graphiste à 17:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 avril 2014

Silence radio

Un petit mot pour rassurer les lecteurs qui ne voient plus de messages depuis quelques semaines (mois?)

Je vais bien, mais je ne trouve plus beaucoup de temps pour raconter des ancedotes. J'ai beaucoup de travail, en rythme "metro-boulot-dodo" mais ici métro est remplacé par voiture. 
Il faut dire aussi que le peu de participants aux devinettes ne me motive pas pour trouver fréquemment de nouvelles idées, donc je l'annonce, plus de devinettes sur ce blog ! Ou alors seulement si je trouve un truc qui en vaut vraiment la peine.

Il y a encore les vidéo des vacances de décembre à trier, du contenu devrait arriver d'ici quelques semaines.

Pour ceux qui ne sont pas sur facebook, le court-métrage d'Ando, "Ody Vy" a été sélectionné en compétition aux Rencontres du Film Court d'Antananarivo qui auront lieu du 9 au 17 mai.
Pour les plus curieux, vous pouvez faire un tour sur le site des RFC en cliquant ici, et vous pourrez voir la bande annonce du film dans la catégorie fiction (et celles des autres films aussi).

A bientôt !

Posté par nath-graphiste à 12:35 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

24 février 2014

Quand la musique est bonne

Niveau musique, je ne suis pas très fan du son des îles en général. Ici, les gens sont très friands de musique, du "collé-serré" local où on bouge ses fesses, de tout ce qui se danse en zumba (il y a des émissions et rassemblements "spécial zumba" très souvent), des musiques françaises des années 60-80 (dans certains lieux, comme les restaurants, on a l'impression d'avoir fait un voyage dans le temps), du karaoké, des derniers clips à la mode (Happy de Pharrell Williams fait un tabac comme partout dans le monde bien évidemment). D'ailleurs, la campagne présidentielle était très musicale comme je vous l'avais raconté, chaque candidat ou presque avait son clip !

J'ai quand même l'impression qu'il y a des styles musicaux qui n'ont pas traversé l'océan jusqu'ici, heureusement que j'ai mon stock de musique (vive le format MP3!!!)

Mais j'ai entendu des artistes locaux qui me plaisent, dont Rengita. Je l'ai découvert par l'intermédiaire d'Ando, car il est un des acteurs de son prochain court-métrage. J'ai pu écouter son CD et il y a quelque chose de vraiment bien, du talent, du bon rythme. Il est habité par sa musique et une voix grave mystique. Je ne sais pas ce qu'il raconte (il faudra que je me fasse expliquer), mais apparemment il y a des idées dans ses textes en plus !
Il a diverses influences, d'ici et d'ailleurs, mais essaie de faire découvrir ses traditions du sud de l'île au travers de sa musique.
Je vous laisse découvrir un de ses morceaux :

Posté par nath-graphiste à 18:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 février 2014

Ni oui, ni non

Niveau communication, il y a une chose dont j'ai vraiment du mal à m'habituer et qui m'énerve limite un peu (beaucoup), j'ai l'impression que "oui" et "non" n'existent pas ici.

Je ne suis pas tellement capable de vous dire comment cela se dit en langue malgache, ces mots s'apparentent plus à un son difficile pour mon oreille à différencier. En cherchant un peu sur un dictionnaire franco-malgache sur internet, oui serait "aoy" ou "ie", non serait "aha", sachant que les fins de mots sont presque muets... 

Ce que je comprends par contre, c'est "tsisy" qui veut dire qu'il n'y a pas, contrairement à "misy" qui lui veut dire qu'il y a. Un autre mot clair aussi c'est "eka", je le comprends comme une vraie affirmation, entre "c'est bien cela" et "d'accord".

Mais il n'est pas toujours facile de comprendre si le "oui" d'une réponse posée en français signifie vraiment "oui" ou "non"... La langue française est assez tordue, il n'est pas toujours facile de répondre correctement, comme par exemple à la question "Mme Untel n'est pas là aujourd'hui ?", le fait de poser la question en tournure négative rend complexe la réponse (à mon avis, pour une personne qui n'est pas parfaitement bilingue, le "ne" dans la question est perturbant. Mais même si je reformule ma question en "Est-ce que Mme Untel est là aujourd'hui ?", dans les deux cas on me répond "oui". Perturbant, sachant qu'elle n'était pas là.

Dernièrement, nous recrutions pour un poste spécifique. Des gens venaient apporter leurs CV à l'usine. Une candidate m'a téléphoné pour me prévenir qu'elle avait déposé son CV au poste de gardiennage. Il y a deux postes à l'usine, je vais donc demander au premier si quelqu'un est venu amener un CV. Voici le dialogue à peu prêt retranscrit :
- Quelqu'un m'a téléphoné pour me dire qu'elle avait déposé son CV au poste de gardiennage tout à l'heure. C'est vous qui avez récupéré son CV ?
- Oui.
- Est-ce que vous pouvez me le donner ?
- Oui.
- ...
- ...
- Heuu, vous avez le papier que la dame a apporté ? Je peux l'avoir ?
- Oui.
Il rentre dans le poste voir des papier, je pense m'être fait comprendre, mais il ressort et me dit :
- Tsisy!

OK... Au deuxième poste de gardiennage j'ai eu à peu prêt la même discussion. La candidate est revenu le lendemain et m'a donné en main propre son CV. Je n'ai jamais retrouvé celui qu'elle avait déposé la veille...

Ce qui m'énerve, ce n'est bien évidemment pas que les gens avec qui je parle en français ne me comprennent pas. Ce n'est pas leur langue maternelle et moi, à part les mêmes trois mots, je n'arrive pas à intégrer leur langue. Ce qui m'énerve, c'est qu'il y a très peu de gens qui osent me dire qu'ils ne comprennent pas. 
Les dialogues loufoques où ils me répondent tout et leur contraire quand ce n'est pas sur un sujet primordial, ce n'est pas grave. Mais quand c'est pour des demandes spécifiques au travail, il arrive qu'on perde un temps énorme jusqu'à ce qu'une autre personne malgache comprenne ma demande et l'explique bien à la personne qui n'ose pas me dire qu'elle n'avait pas compris...

Malheureusement cela arrive trop souvent je trouve et je deviens limite un gendarme qui revérifie le peu de choses que j'ai pu déléguer car il y a toujours des choses comprises de travers.

Mon patron qui est à Madagascar depuis plus de 20 ans me dit "moi ça fait 15 ans que je travaille avec des gens qui ne comprennent pas !"
Il n'a pas un caractère calme, et même s'il peut s'emporter facilement sur quelqu'un qui a tout fait de travers parce qu'il n'a pas osé dire qu'il n'avait pas compris, franchement, je ne sais pas comment il a fait pendant tout ce temps...

J'ai tout de même la chance d'avoir des personnes, dans mon équipe directe, qui comprennent bien le français ou qui savent me dire si ce que je dis n'est pas clair. Ils m'aident beaucoup justement en tant qu'intermédiaire si besoin.

"Oui" ou "non", ce n'est pas grave au fond. "Peut-être" est la réponse la plus sûre qu'on pourrait me donner finalement ! 

Posté par nath-graphiste à 17:46 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


06 février 2014

Réponse à la devinette n°5

O-K... Vous vous en foutez grave de mes jeux en fait !

BRAVO Amandine, tu as tout à fait raison. Une seule proposition et c'est la bonne !
En effet, ces petites choses fixées sur les bouteilles sont des mini lampes solaires. La bouteille n'est juste qu'un support astucieux et original une fois remplie de sable. La journée, on pense à bien laisser l'objet prendre un gand bain de soleil. Le soir on a ainsi une source lumineuse bien pratique pour l'extérieur quand on n'a pas de prise de courant à disposition, mais aussi pour l'intérieur. En effet, le réseau électrique est loin d'être stable à Madagascar, entre délestage et problèmes technique, il faut penser à avoir des bougies ou lampes torches à porter de main.

reponse-devinette-5

Posté par nath-graphiste à 11:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 janvier 2014

Devinette n°5

Mais à quoi peuvent bien servir ces choses sur les bouteilles ?

Vous avez jusqu'à mercredi pour proposer des idées.

Indice : ce n'est pas typiquement malgache mais c'est utile ici.

devinette-5

Posté par nath-graphiste à 17:42 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

27 janvier 2014

Il commence bien !

Suite à mon post pour vous présenter le nouveau président de Madagascar, une info a circulé sur son discours d'investure juste après. Il serait très très inspiré de celui de Sarkozy en 2007. L'info a très vite été vérifiée puisque la personne qui a rédigé ce discours a été virée. Ça commence bien !

Un aperçu vidéo :

Posté par nath-graphiste à 17:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 janvier 2014

Madagascar a un nouveau président

C'est officiel, après près de 5 ans de transition, Andry Rajoelina cède sa place à celui qu'il a soutenu durant les élections, le nouveau président Hery Rajaonarimampianina. Elu avec 53,50% des voix, son adversaire Robinson Jean-Louis a d'abord contesté les résultats mais aujourd'hui accepte sa défaite tout en restant dans l'oppostion. Vendredi, Hery R. a reçu une clé énorme en symbole de passation de pouvoir, puis, samedi a eu lieu son intronisation officielle. Alors que les élections s'étaient déroulées plutôt dans le calme, il y a eu une attaque à la grenade samedi soir près du lac d'Anosy qui a tué un enfant et fait une trentaine de blessés. On ne sait pas encore qui en est à l'origine, l'opposition condamnant fermement cet attentat.

Le résultat des législative devrait aussi lui donner la majorité parlementaire. Il est donc fort probable que le président de la transition Andry Rajoelina devienne maintenant premier ministre, on découvrira la composition du nouveau gouvernement dans quelques jours.
Ici, ce sont les députés qui proposent le nom d'un premier ministre au président qui valide ou non ce choix. 

En tout cas, ce nouveau gouvernement a du pain sur la planche pour reconstruire ce pays. Entre la corruption, l'insécurité, l'éductation, la pauvreté, le travail, tous les domaines dont s'occupe un gouvernement est à revoir, à repenser. Cela fait des années que le pays recule, la situation est tellement critique qu'il est difficile d'imaginer une amélioration rapide.

Ce qui m'a le plus marqué, c'est le nombre de votants au final par rapport au nombre d'habitants. La population malgache est estimée à un peu plus de 22 millions de personnes. Malgré toutes les campagnes de sensibilisation pour l'inscription sur les listes électorales, il y a à peine moins de 8 millions d'inscrits. Au second tour, le taux d'abstention était de près de 50%. Donc, le président a été élu avec un peu plus de 2 millions de voix, soit à peine moins de 10% de la population...

Pour ceux qui suivent le blog, petit rappel : lui c'est celui qui avait une campagne présidentielle qui ressemblait visuellement à celle de François Hollande...

6a00d83451da9669e2019b046e3848970d

Posté par nath-graphiste à 14:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 janvier 2014

Joyeux 2014 !

Il est encore temps de vous souhaiter une merveilleuse année 2014 pleine d'aventures, de surprises, de bonheur et de fun !

Depuis la dernière fois, on est donc allé passer de super vacances à Sainte-Marie : un album est là pour vous éblouir les yeux !
Je voulais reclasser les photos dans l'ordre, mais j'ai eu un petit bug, alors je vous laisse vous promener parmi toutes ces images plus ou moins en vrac, peut-être redondante et sans légende pour l'instant. Je les rajouterai bientôt.

2014

Posté par nath-graphiste à 11:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]